E N C G - Casablanca

Bienvenue sur le Forum Officiel des Etudiants de l'Ecole Nationale de Commerce et de Gestion - Casablanca
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
CHATBox ... discutez en ligne sur le Forum !
BIENVENUE AUX NOUVEAUX ENCG'istes

Partagez | 
 

 Notre génération et question d’appartenance au pays : Quel rapport ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 844
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/01/2008
Age : 28
Localisation : Mazagan City
Profession : Futur Lauréat ENCG Casablanca

MessageSujet: Notre génération et question d’appartenance au pays : Quel rapport ?   Dim 3 Jan - 14:23

Notre génération et question d’appartenance au pays : Quel rapport ?

Il ne s’agit pas d’un article mais plutôt d’une thématique que je souhaite partager avec vous. Il s’agit d’une question qui ne cesse de se répéter ces derniers jours, et que notre roi, Sa Majesté Mohammed VI, a évoquée lors de son dernier discours du 06 novembre 2009 en soulignant que le citoyen soit il est marocain ou il ne l’est pas.


- Alors qu’est ce qu’un marocain pour vous ?

- Est-ce que notre génération s’attache assez à ses origines et à son pays ?

- Comment peut-on devenir un citoyen marocain ? Et qu’elle est la différence entre un citoyen marocain et autre que ne l’est pas ?


Le débat est ouvert.

Abdo study

_________________
La démocratie, c'est faire croire aux gens qu'ils gouvernent !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encgcasablanca.forumr.net
Admin
Admin


Messages : 844
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/01/2008
Age : 28
Localisation : Mazagan City
Profession : Futur Lauréat ENCG Casablanca

MessageSujet: Re: Notre génération et question d’appartenance au pays : Quel rapport ?   Lun 1 Fév - 0:07

Notre génération et question d’appartenance au pays : Quel rapport ?

Il ne s’agit pas d’un article mais plutôt d’une thématique que je souhaite partager avec vous. Il s’agit d’une question qui ne cesse de se répéter ces derniers jours, et que notre roi, Sa Majesté Mohammed VI, a évoquée lors de son dernier discours du 06 novembre 2009 en soulignant que le citoyen soit il est marocain ou il ne l’est pas.


- Alors qu’est ce qu’un marocain pour vous ?

- Est-ce que notre génération s’attache assez à ses origines et à son pays ?

- Comment peut-on devenir un citoyen marocain ? Et qu’elle est la différence entre un citoyen marocain et autre que ne l’est pas ?


Le débat est ouvert.

Abdo study

_________________
La démocratie, c'est faire croire aux gens qu'ils gouvernent !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encgcasablanca.forumr.net
Ciel



Messages : 126
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Casablanca
Profession : Etudiante

MessageSujet: Re: Notre génération et question d’appartenance au pays : Quel rapport ?   Dim 7 Fév - 22:06


Près de 30 millions personnes sont de nationalité marocaine mais est ce que cela veut dire qu’ils sont tous Marocains ? J’en suis pas vraiment sure !!

Pourquoi ?
Je pense que le peuple marocain - même s’il dit toujours que « L3am Zin »- est épuisé, déçu, déprimé après un trajet plein de promesses non tenues et de problèmes qui ne font que s’aggraver, par conséquent, le lien qui lui attache avec son pays devient de moins en moins profond, cela se traduit par un taux de participation très bas aux élections, une immigration légale ou clandestine...

Des fois je me demande que va t -il se passer si tous les pays décideront par hasard d’ouvrir leurs frontières devant tout le monde durant juste 24 Heurs ? Combien de personnes vont-ils rester ici pale ?

Si on parle culture, je crois que malgré la vague d’américanisation qui envahit le monde, les marocains s’attache encore à leurs culture (plus il y a de mondialisation, plus il y a d’identité)

Afin de renouveler le lien entre Maroc et Marocains, les décideurs devront exprimer une sincère volonté de changement positive qui se traduit par des actes et non pas par des festivals ou des long discours déchiffrables. Les citoyens devront aussi exprimer cette volonté en contribuant au développement de leurs pays, en s’ouvrant sur la vie politique mais surtout pas en bombardant leurs pays !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 844
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/01/2008
Age : 28
Localisation : Mazagan City
Profession : Futur Lauréat ENCG Casablanca

MessageSujet: Re: Notre génération et question d’appartenance au pays : Quel rapport ?   Mar 10 Aoû - 18:04

J'apprécie beaucoup ton intervention Ciel ... j'approuve tout ce que tu viens de dire. En fait c'est ce risque de ne trouver personne au Maroc si les autres pays ouvrent leurs portes gratuitement durant 24h, qui m'a poussé à discuter ce point.

Personnellement je pense que notre génération est la moins attachée à son pays ni à son identité. On s'est perdu entre plusieurs termes comme "Esprit ouvert", "Modernité", "Liberté" ... etc. On se sent comme si nous sommes obligé de faire des pratiques qui nous sont étrangères pour que les autres nous collent cette étiquette de société moderne, ouverte d'esprit, ... (la liste de ce type d'adjectif est aussi longue à citer). Mais il ne faut pas négliger que ce connait la société est le résultat de beaucoup de pression externes. Aujourd'hui on doit accepter, et encourager davantage, certaines pratiques qui sont en contradiction avec les valeurs et les principes de la société. Et si ça se remets en question, on la justifie par la liberté d'expression ou la liberté individuelle, tout en mettant à côté les limites de cette liberté ou de ces libertés (parce qu'elles sont multiples ces dernières années). Parfois si ça se justifie pas par la liberté, on met le point sur le complexe de la société qui est "Le Tabou", ce qui fait revenir le peuple à une certaine époque et lui faire une confusion dans ce que ça signifie un tabou et si ces sujets entrent dans le cadre de ce dernier ou bien ça met en danger la sécurité sociale, ou contrarie l'ordre social ...

Pour rester dans le même sujet, je dirai que cette confusion et cette instabilité de valeur et de principe dégradent notre degré d'appartenance à notre société et à notre pays. Cette instabilité et cette confusion poussent beaucoup de personnes à perdre confiance dans leur société, et à décider de chercher un autre milieu plus stable, plus définie et plus clair pour éduquer leurs enfants.

Cette appartenance, ainsi que cette confusion de principes et de valeurs se manifestent aussi au niveau culturel de notre pays. Aujourd'hui on parle d'une langue Darija au lieu de l'Arabe comme langue officielle du pays, d'autres proposent de l'enseigner parce que c'est plus pratique au lieu de l'Arabe classique. Mais la question qui se pose : c'est que depuis quand la "Darija" est devenue langue au lieu de dialecte ? Et depuis quelle darija va t on utiliser ? celle du Nord ou bien du Sahara ? Celle de Abda et Doukkala ou bien des environ du Haouz ? pendant que les tribus berbères on va les écarter peut être de ce pays parce que c'est uen autre langue officielle qui est soit Tamazighte, soit Tachalhite ou bien Tarifiyte.
Tout ce que je viens de dire, je pense, que c'est un exemple de cette confusion qu'on vie chaque jour, et au lieu de prendre des mesures et des décisions définitives, on se trouve avec des personnes qui nous mettent dans le cadre des "Réactionnaires" ou des esprits limités.

Au lieu de s'unir et uniformiser comme ce qui se passe dans l'union européen en terme de langue commerciale et d'affaires, de réglementation, de justice, de parlement, de décision économique et politique, ... etc. nous nous amusons à tirer de là et là afin de garantir des intérêts personnels ou régler des comptes, et au lieu d'avoir une société et un pays unis sur des principes, des valeurs et des objectifs commun afin d'avancer et essayer de rattraper le train mondial, nous essayons, ainsi que nos responsables, d'attirer des sujets sans aucune utilités pour le pays. Je ne sais pas comment nous espérons un Grand Maghreb Arabe alors que nos pays s'auto-déchire en interne.

Pour conclure, je peux dire que le développement économique et culturelle ne viendra jamais par la négligence de notre culture et de notre identité. Chaque pays et fort par son histoire. Et si notre culture ne peut pas être compatible avec un autre peuple, de même nous ne pouvons jamais être compatible avec une autre culture. Le Japon et la Chine sont des meilleurs exemples de pays qui s'attachent à leurs cultures sans rester enfermer et qui ont pu avancer largement à l'échelle internationale.

_________________
La démocratie, c'est faire croire aux gens qu'ils gouvernent !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encgcasablanca.forumr.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notre génération et question d’appartenance au pays : Quel rapport ?   Aujourd'hui à 3:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre génération et question d’appartenance au pays : Quel rapport ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre future opération "FETE DES MERES"
» Récupération jour feriés
» reprise d'une SARL question
» valorisons notre profession
» employé ou ouvrier ? telle est la question !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E N C G - Casablanca :: Espace Débats & Discussions :: Parlons D'une Façon Génerale-
Sauter vers: